La vérité sur les contes de notre enfance 1/3

Nos enfances ont été bercées par ces contes dits « pour enfants » et pourtant, ce sont des versions remixées que nous avons connues. Les Frères Grimm et Charles Perrault y sont allés fort côté trash parfois, pour dénoncer un monde qui l’était aussi. J’ai choisi de vous présenter pour le premier volet de mon analyse les contes Blanche-Neige et Le Petit Chaperon Rouge. Prêts à déchanter ? C’est parti !

Blanche-Neige et les Sept Nains

Résumé et Analyse

 

 » Si j’avais un enfant, blanc comme la neige, rouge comme le sang et noir comme le bois d’ébène ! » – la Reine, Mère de Blanche-Neige

On connaît tous l’histoire de ce conte. Disney ne l’a pas vraiment déformée car la version originale n’est pas aussi trash que celle des autres contes. On se refait le topo : Blanche-Neige est si jolie que lorsque sa belle-mère apprend, par le biais de son miroir, que la jeune fille est la plus belle du royaume, elle décide de la tuer.

Le personnage de Blanche-Neige est la représentation de la puberté. Tout commence lorsqu’elle se retrouve perdue dans la forêt dans la totale confusion, à l’image des changements importants que l’on subit sur notre corps à l’adolescence. Elle retrouve ensuite une stabilité et une routine auprès des 7 nains, lui permettant de s’épanouir de façon équilibrée. C’est comme quand nos parents nous canalisaient un peu avec des couvre-feux et des tâches ménagères. Aussi, Blanche-Neige a le genre de tentations qui se présentent à l’abri du regard de nos parents, qui pour elle sont les Nains. Elle s’est vue offrir des choses qui semblaient belles et très tentantes, mais qui cachaient un véritable vice : le poison de la reine. Pour nous, dans le monde réel, ça serait : la cigarette, la drogue, l’alcool ou encore le sexe !

D’un autre côté, certains des nains pourraient être une image du feu d’artifice d’émotions que l’on peut ressentir à la puberté. Le stéréotype de l’ado toujours énervé et frustré s’apparente à Grincheux. Dormeur serait la flemme (ce fléau). Prof et Simplet, deux opposés, représenteraient l’adulte que nous devenons et l’innocence qui reste en nous. Blanche-Neige doit vivre avec ça au quotidien. Pas facile !

Et oui, elle a survécu à la puberté et a mûri.  Dans la première version des frères Grimm, un valet du prince lui donne un coup dans le dos, car il en a marre de la porter (oui, c’est moins romantique que le baiser du Prince), ce qui lui permet d’expulser le morceau de pomme. Quant à la Méchante Reine, elle se retrouve à danser avec des souliers chauffés au fer chaud jusqu’à ce que mort s’en suive. Sympa ! Et bien sûr, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

 

Blanche Neige
Blanche-Neige avant la pomme

Moralité

Méfiez-vous des personnes qui offrent des choses tentantes,  surtout lorsqu’on ne s’est pas encore frotté à la dureté de ce monde.

Transposition dans notre société

Maintenant, plus besoin d’avoir une belle-mère tarée qui discute avec un miroir. Les réseaux sociaux ont pris le relais pour distiller du poison et miroiter des choses belles et vaines aux jeunes. La vanité peut conduire à la chute ! Blanche Neige 2.0, c’est la jeune fille qui achète du thé Fittea parce qu’une fille de télé réalité (la belle-mère 2.0) lui promet qu’elle va perdre du poids. Résultat, elle a la diarrhée !

Les Blanches Neiges et les Prince Charmants après la pomme !

Crédits : YanissaXoxo

 

Le Petit Chaperon Rouge

Le Petit Chaperon RougeRésumé et Analyse

Cette histoire aussi vous la connaissez. Et même dans différentes versions du conte comme celle de Charles Perrault (sans le bûcheron, donc le Petit Chapeau Rouge et sa Mère-Grand sont biens mortes). Ou encore celle des Frères Grimm où le chasseur vient les sauver. Comme Perrault a écrit un conte sexiste et immoral, on va s’intéresser à celui des frères Grimm.

Le Petit Chaperon Rouge est LA figure féminine. Elle est belle et séductrice avec son capuchon rouge, métaphore de la sexualité mais aussi de la violence. Le Loup, lui c’est le prédateur, une figure masculine forte et vicieuse : c’est un menteur, un violeur et un meurtrier. Ce sont les étapes par lesquelles peuvent passer tous les gros forceurs qui sifflent une fille dans la rue parce qu’elle a mis une jupe ! Apprenez à vous canaliser, s’il vous plaît. Le Chasseur est un peu la figure paternelle et protectrice qui sauve les personnages féminins. Il représente aussi la justice qui condamne le Loup pour le viol qu’il a commis. Le Petit Chaperon Rouge et Mère-Grand  sortent enfin du ventre du Loup et peuvent recommencer à zéro. Manière de dire qu’il est possible de se reconstruire après avoir été victime de violence.

Morale

On apprend aux enfants à avoir peur du pouvoir, de l’agresseur, du kidnappeur et j’en passe. La Mal ne triomphe pas toujours du Bien. Le Bien est récompensé par la justice. Le conte nous dit aussi qu’il faut être soit fort, soit rusé pour survivre dans ce monde. La prudence est mère de sûreté. Pour finir, le conte insiste sur l’importance d’écouter ses parents sinon de mauvaises choses peuvent nous arriver (Sa mère lui avait dit de contourner le bois).

Transposition dans notre société

En vrai, c’est pire parce que le Loup ne ressemble pas à un loup. Parfois, vous le connaissez très bien. Comme ce pote qui peut vous humilier devant les autres pour se sentir supérieur à vous et ensuite, dire que c’était une blague… Ou la fille timide, mais en réalité sournoise, qui tacle ton mec pendant que tu l’aides à trouver l’amour. Dites-vous que la roue tourne. Faites attention à vos arrières !

 

Trêve de plaisanterie, les thèmes du viol et de la sexualité sont abordés dans ce premier épisode de « La vérité sur les contes de notre enfance ». Il s’agit de sujets sensibles, certes, mais qui ne doivent pas être tabous. Ces contes ont eu un véritable impact sur notre enfance et on a été sensibilisés très jeunes à des sujets forts sans le savoir. Qui n’a jamais eu peur du Grand Méchant Loup aka l’inconnu aux bonbons ?!

Restez connectés pour la suite 😉

NB: Victimes de viols, parlez. N’ayez pas honte, les loups doivent être démasqués !

 

Miels.

 

 

Comments

comments

552 views

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *