Vrai ou Faux ? 7 idées reçues sur les cheveux crépus

Lorsqu’il s’agit de parler de cheveux crépus, on entend toutes sortes de rumeurs. Certaines sont vraies, mais d’autres absolument fausses ! Ça peut même conduire à des catastrophes capillaires. J’ai choisi pour cet article de vous exposer 7 idées reçues sur les cheveux crépus que j’entends souvent, et que je souhaite développer. C’est parti ! 

Crédits – Illustration par @woohzoolyn

 1 – Le cheveux crépu est difficile à coiffer

FAUX – Le cheveu crépu est difficile à coiffer uniquement quand on ne sait pas comment faire. Un truc tout simple, mais il ne faut jamais peigner les cheveux à sec. Sinon, non seulement les cheveux (et le peigne parfois) se cassent, mais au final, même les noeuds vont se moquer de toi !

2 – Le cheveu crépu a besoin d’être protégé 

VRAI – Pour ne pas fragiliser les cheveux, il faut éviter de trop le manipuler et de le peigner. C’est là que les coiffures protectrices sont essentielles. Elles permettent au cheveu de se reposer et de pousser calmement, en préservant les pointes. Question coiffures protectrices, on a le choix : tresses, crochet braids, tissages, chignon, turban … Les youtubeuses avec des afros magnifiques sont mêmes les premières à nous le dire. Protéger le cheveu est essentiel. Mais laisse quand même ton afro respirer de temps en temps !

PS :  à tous ceux qui s’étonnent qu’on change de coiffures h24, merci d’arrêter de vous étonner. Outre le fait qu’on aime avoir la possibilité de changer de tête, en voici la raison ci-dessus ! Non, ce n’est pas forcément un complexe. Oui, on a des cheveux en dessous (on vous voit). 

 

Exemple de coiffure protectrice : les tresses, portées par Miels (qui travaille sur un super article à venir d’ailleurs)

3 – Le cheveu crépu ne pousse pas 

ARCHI FAUX – Qui a créé cette rumeur ? Qui ? Sachez que cette personne est recherchée pour avoir créé des complexes bizarres sur plusieurs générations. Prouvez-moi par A+B, que physiquement, le cheveu ne pousse pas. C’est impossible ! Les cheveux poussent forcément. Si tu as l’impression que tes cheveux ne poussent pas, c’est qu’ils se cassent plus vite qu’ils ne poussent. Dans ce cas, il faut prendre plus soin de ses pointes pour éviter la casse, et repérer le problème pour maintenir l’hydratation et les longueurs.

PS2 : Pour celles et ceux qui ne savent pas, le cheveu crépu à la particularité de « shrinker ». C’est à dire qu’au contact de l’humidité, il frise encore plus, et rétrécit. Non, nous n’avons pas coupé nos cheveux, ils sont juste mouillés …

PS3 : Merci de demander l’autorisation avant de tirer le cheveu d’une femme noire pour vérifier sa longueur. Non, bon en fait … N’essayez pas d’y toucher du tout 🙂 

@only_me-shrink

4 – Le cheveu crépu doit être hydraté avec du « gras » 

VRAI et FAUX – Soyons clairs, quand on parle de gras, on ne pense pas à la vaseline, à la crème DAX (oui, oui, on a toutes fait ça au début). On parle ici de beurre, d’huile et de crème. Ce type de texture, dite « grasse », permet de sceller l’hydration faite avec l’eau. On en met un peu (pour ne pas étouffer le cheveu) tous les jours pour hydrater, mais un max pour faire un bain d’huile ou un masque.

5 – L’eau est la base pour hydrater le cheveu crépu 

VRAI, VRAI, VRAI – Sachez que la base pour hydrater ce n’est pas la crème, ou le beurre de karité. Comme je l’ai dit, le gras scelle l’hydratation, il hydrate un peu mais pas autant que de l’eau. L’eau est essentielle. Buvez de l’eau à volonté et vaporisez vos cheveux tous les soirs. C’est la base !

6 – Le cheveu crépu demande beaucoup de temps

VRAI –

Miss patiente : Pour faire des soins complets capillaires, tu réserves un week-end. Comptons le bain d’huile la nuit, le lendemain shampoing, après-shampoing, masque. Plusieurs nattes, ou des bantu knots et on laisse poser toute la journée, voire la nuit. Et le lendemain, tes cheveux sont au top ! Donc oui, au total, ça fait 2 jours et demi. Au calme !

Miss speed : tous ce que j’ai dit plus haut, et au lieu de natter, on sort le sèche-cheveu ! Veillez bien à appliquer une lotion thermo – protectrice au passage.

Il faut se motiver pour démêler, natter ou attacher les cheveux tous les soirs, au risque de se réveiller le lendemain avec des noeuds bizarres et là, bonjour la casse.

Vous comprenez pourquoi on fait des coiffures protectrices ? C’est notre seul moment de répit.

 

8 – Les cheveux défrisés nécessitent moins d’entretien

FAUX – Je pense même que c’est là qu’ils méritent le plus d’attention, car le défrisage fragilise énormément la fibre capillaire.

7 – Défriser est le seul moyen de lisser le cheveu crépu

HELL NO – Je tenais à finir sur ce point parce que vraiment, ça me tient à coeur. Sachez qu’aujourd’hui, beaucoup de salons de coiffure maitrisent les cheveux crépus et arrivent à effectuer un brushing avec lissage parfait ! Oui, quand il pleut ça « shrink » (refrise), c’est la vie. Mais au moins, il n’y a rien de chimique, et tu retrouves tes cheveux ensuite. Ca évite clairement de tout raser pour retrouver ta texture.

 

J’espère que cet article vous a rassurés et motivés à comprendre vos cheveux. De l’autre, j’espère que vous comprendrez mieux les cheveux crépus (et éviterez aux concernées des dissertations quotidiennes sur leurs cheveux).

 

NCL.

Comments

comments

510 views

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *