Rendez-vous : quand le rêve s’éloigne de la réalité

Sérieux les gars, soyez un peu plus romantiques, c’est facile ! Les Hommes ont créé
des films pour vous montrer comment ça marche. Plus aucune excuse. Je comprends bien que parfois nous sommes un peu compliquées (moi, la première) mais faites-un effort. Parce que je sais qu’on a toutes rêvé du rendez-vous parfait, mais on se fait littéralement tacler par la réalité ! Voici quelques surprises que nous avons toutes déjà vécues et  qui ne ressemblent pas du tout à nos fantasmes.

Mise en situation : notre personnage de type masculin nous plaît grâce à son physique de rêve et son cerveau. Il a été le premier à déclarer son attirance.

1) Demande du 1er rdv

Rêve (R) : *Dring… Dring…*
« – Allo?
– Oui, Maeve. C’est Harry! Tu es libre samedi soir? J’aimerais bien t’emmener manger au restaurant Machinbidule à 19H ».
Et bam, on commence à s’envoler !

Réalité (RL) : C’est nous qui proposons et organisons tout. Bien sûr, il faut trier sur la palette de choix que Monsieur a restreinte ! Au mieux, il  propose en disant : « C’est quand que je vois ta petite tête? »….
 

2) Le tête à tête

:  Ce serait mieux qu’il dise directement s’il est un peu stressé parce qu’on l’intimide. Il serait encore plus chou, et demander à ce que ses amis ne viennent pas ne nous présentera pas comme une fille relou.

RL : Le rendez-vous est bouclé et là il nous sort : « Au fait, Rubben et Claudia peuvent se joindre à nous? Ils sont trop drôles, tu vas voir « . Évidemment qu’ils sont drôles, vu les fous rires entre les 3 super copains.

3) La proposition faussement innocente 

: Ne pas insinuer la proposition indécente. JAMAIS. Le sexe n’est pas une dette !

RL : « – J’ai pas envie de sortir, en plus, il fait pas beau (ou je n’ai plus de sous). Tu passes à la maison ?
– Euh… mec, on se connaît à peine…
– Non mais t’inquiète, il va rien se passer ! « .
MENSONGE ! 99.8% d’entre eux tenteront une approche.

4) La mythique addition

: Invitez-nous. C’est rafraîchissant que quelqu’un veuille nous faire plaisir.

RL : On prévoit nos sous parce qu’on est des Miss Indépendantes et parce que la galanterie est morte depuiiiiiiiiiiis … Grâce à  de macabres enfants qui se cachent derrière le principe de l’égalité homme-femme.

5) Le look

R: On rêve d’avoir un rendez-vous habillé, avec une jolie robe et des talons sans paraître justement trop habillée!

RL: Ok, nous ne sommes pas des snobs mais ne les laissez pas tuer le respect, avec un jogging, une coiffure et une barbe négligées, une mauvaise odeur et j’en passe. Nous, les filles on fait toujours un effort, même les ringardes! Pourquoi pas eux ?

6) Cyberdating

R : Cela fait des heures que vous parlez comme si vous vous connaissiez depuis toujours. Il est exactement comme sur les photos et il est resté lui-même mais, ce n’est surtout pas un loup affamé !

RL: Le plus beau des beaux gosses vient vous parler, il fait quelques fautes d’orthographe que vous oubliez grâce à son sourire, il est romantique, limite parfait. C’est la belle illusion des fakes! Monsieur n’a jamais été et ne sera jamais le mec des photos! IMPOSTEUR!

7) Comparaison mortelle

: « Oh, c’est vraiment cool ce que tu fais ! Tu me montreras un jour ! » * Petit rougissement*. Bref, il pense que votre talent à pouvoir discuter, écrire un texto et manger en même temps est exceptionnel !

RL : « Ah, toi aussi, tu sais faire ça ? Ma pote Caro est la meilleure pour ça »
ou
« Tu me fais grave penser à ..!  »
Arrête-toi là! Je suis unique p****!

8) Le téléphone parasite

R: Un téléphone en mode silencieux qu’il consulte quand on est aux toilettes. Il n’y a pas plus simple.

RL: Il le trifouille, le fait tourner dans ses mains, si bien que vous faites une fixette dessus! Ou , il rapporte qu’Andre a posté les dernières photos de la soirée de Naomie sur Facebook  . Allô la terre !

url

9) Kissing or not kissing

: Parfait timing, on est sur le point de rentrer chez soi mais on reste là à le regarder dans les yeux.. Et il donne un délicat et tendre baiser.

RL : Quand on veut qu’il le fasse, il ne le fait pas. Et quand on ne veut pas, il essaie de nous coller sa langue jusqu’aux amygdales. Juste, arrêtez de vous tromper, les gars !

10)  Quiproquo, Quiproqui, Quiprocu ! 

: Il vaut mieux être honnêtes dès le début pour pourvoir être sur la même longueur d’ondes, avec les mêmes attentes, mais surtout avoir une relation respectueuse, sympa et qui nous garde sains d’esprit !

RL : Ça fait plus de deux heures que l’on sourit même à ses trucs débiles et il nous confesse la vérité: « Je suis dans une phase où je cherche à m’amuser et tu vois comme t’es une fille bien, je préfère te le dire maintenant. » Premièrement, on n’a pas besoin d’eux pour savoir si l’on est des filles biens ou non. Et de deux, nous avons été forcées de nous pomponner et à sortir alors que ce soir, il y avait Esprits Criminels.

Au final, ce n’est pas trop demander. Revoyons nos exigences à la hausse! Les mecs qui arrivent en mode « pinlinpin » ( terme inventé par NCL que l’on peut traduire par « les mains dans les poches »), c’est fini!

Comments

comments

430 views

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *